Comment voyager en fauteuil roulant ?

Comment voyager en fauteuil roulant ?

24 janvier 2020 0 Par Jane

Comme tout un chacun, les personnes en fauteuil roulant ont le droit de voyager. Vous pouvez alors partir en vacances, le temps d’un week-end, d’une semaine ou bien plus. Vous pouvez partir dans une autre région ou même à l’étranger.

Que faut-il savoir avant de partir en voyage ?

Notez que toutes les compagnies aériennes possèdent toujours des sièges adaptés aux personnes en fauteuil roulant. Cependant, le type de service et le nombre de sièges disponibles peuvent varier d’une compagnie à une autre. Avant de faire votre réservation auprès d’une compagnie, vérifiez toutes les clauses de l’offre pour voir si les conditions répondent à vos besoins. Les services proposés aux personnes à mobilité réduite touchent plusieurs points : l’assistance personnelle à l’aéroport, le check-in, l’embarquement, la sécurité et divers services supplémentaires.

Que couvre le service d’assistance personnelle ?

Le service d’assistance est généralement gratuit. Vous devez prévenir l’aéroport de départ au moins 48 h avant le voyage. En général, vous devez prévenir la compagnie aérienne et elle se charge de mettre au courant l’aéroport. Le personnel de l’aéroport prête assistance à la personne handicapée à l’entrée de l’aéroport jusqu’à son siège, en passant par le check-in. Vous pouvez également vous faire assister par un membre de la famille en veillant à notifier sa présence préalablement à l’aéroport. Que ce soit pour l’aéroport de départ ou l’aéroport d’arrivée, vous devez vous renseigner au préalable sur le service d’assistance, vers quel numéro de porte/guichet ou vers quelle personne vous tourner.

Comment faire le check-in avec un fauteuil roulant?

Vous pouvez utiliser votre fauteuil roulant jusqu’au check-in. Une fois à l’enregistrement, vous devez vous servir d’une autre chaise roulante fournie par l’aéroport. À l’arrivée, le personnel vous assistera à la sortie jusqu’à la zone de bagages pour récupérer votre fauteuil roulant. De manière générale, toutes les compagnies aériennes acceptent les fauteuils roulants en soute. Toutefois, les conditions ne sont pas toujours les mêmes. Tout dépend du type de fauteuil roulant : motorisé ou non, poids et taille. Si vous voyagez par exemple avec un fauteuil roulant manuel et qu’il est pliable, on peut le plier et l’enregistrer au check-in sans problème. S’il n’est pas pliable, il est donc plus encombrant. Il faut vous renseigner auprès de la compagnie avant l’achat du billet. Si vous voyagez avec un fauteuil roulant électrique, il faut le mettre en mode manuel une fois à l’aéroport pour que le personnel puisse le déplacer aisément. Vous devez alors retirer la batterie et le câble d’alimentation. Si votre fauteuil roulant est manuel et pliable, mais motorisé avec un système comme le Yomper, vous devez juste enlever le système de motorisation le temps du vol.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Lorsque vous voyagez en fauteuil roulant, arrivez très tôt à l’aéroport pour vous renseigner à temps sur le service d’assistance. Vous pouvez demander à monter à bord de l’avion pour simuler les manœuvres nécessaires durant le voyage. Pensez à enlever les pièces fragiles de votre fauteuil roulant pour ne pas les endommager durant le voyage. Puis, pensez à souscrire une assurance qui couvre également votre chaise roulante. Vous serez alors dédommagé en cas de perte ou de dommage. Vérifiez si la clause est incluse gratuitement dans l’assurance ou constitue un supplément.