Ce que tout le monde doit savoir sur Trade republic !

Ce que tout le monde doit savoir sur Trade republic !

1 juillet 2021 1 Par Joel

Ce que tout le monde doit savoir sur Trade Republic 

Créé en 2020, Trade Republic est un courtier en bourse qui affiche déjà une solide réputation, et qui se développe très rapidement. Il s’accompagne d’une application de trading mobile très simple affichant de nombreux points forts. Dans cet article, nous allons donc vous présenter en détail ce courtier en ligne, son histoire et son offre, en passant aussi en revue des critères comme la fiabilité ou l’efficacité du support client. Bref, le nécessaire à savoir sur Trade Republic. 

Histoire de Trade Republic

En 2015, deux des fondateurs, Christian Hecker et Thomasd Pischke, se connaissant depuis 2011, rencontrent Marco Cancellieri. Tous les trois font naître l’idée qui engendrera plus tard Trade Republic. Pendant l’année 2017, les trois fondateurs impressionnent Sino AG, qui devient leur investisseur stratégique, permettant la concrétisation du projet. En 2019, leur société entre en possession de sa licence d’entreprise d’investissement. Son lancement se fait ensuite en 2020, d’abord en Allemagne puis en Autriche. Elle s’installe ensuite en France début 2021.

Spécificités et philosophie de Trade Republic

Le courtier Trade Republic vous permet de trader des actions françaises et internationales et des ETF, à l’aide de votre smartphone avec des frais peu élevés, fixes et transparents de 1 euro seulement par transaction, peu importe le montant de l’investissement. La start-up vous donne la possibilité d’acheter des actions européennes également des actions d’Asie ou des Etats-Unis. En tout, 7 500 actions et ETF sont accessibles depuis l’application. Bien que couramment comparé à son concurrent le plus célèbre, Robinhood, Trade Republic pense se positionner différemment. La société suppose qu’il existe actuellement deux options en matière de négociation. Si vous ouvrez un compte de trading au niveau de votre banque ou d’un courtier traditionnel, ils vous paieront beaucoup d’argent sous forme de frais. En revanche, avec les brokers en ligne, Trade Republic trouve qu’ils vous pousseront vers des actifs risqués tels que le forex ou les cryptos. Trade Republic promeut une troisième voie, celle des frais peu élevés et un risque faible. Par exemple, l’entreprise cherche à promouvoir les investissements automatiques. 

Finances et fiabilité de la plateforme

Pour ce qui est des finances et de la fiabilité, Trade Republic s’est allié à Solarisbank, une plate-forme allemande de services bancaires en ligne contrôlée par les autorités allemandes. Cela implique que vos dépôts sont couverts jusqu’à 100 000 € (121 000 $) en cas de faillite. Lorsque vous émettez un ordre, Trade Republic travaille avec LS Exchange et HSBC Transaction Services afin de traiter ces transactions. L’année passée, la société a levé 62 millions d’euros.

Trade Republic, pour qui ?

Trade Republic fonctionne avec un mot d’ordre : la simplicité. Cela se démontre clairement par son tarif unique de 1 euro par transaction, et par le fait qu’il ne suggère que des actions et des ETFs.

Dans quel cas choisir Trade Republic ?

Pour ce qui est de la limitation des marchés disponibles, cela peut convenir à certaines personnes, qui verront de leurs propres yeux une interface moins confuse, et qui ne seront pas obligés d’investir sur des marchés plus spéculatifs tels que les crypto monnaies ou le forex. Quant aux frais, la tarification à 1 € par ordre semble basse, alors qu’il existe des brokers qui ne facturent aucune commission. Aussi, une commission de 1 euro peut se trouver très importante en pourcentage pour les plus petits ordres. Au final, Trade Republic se présente à vous comme un bon choix si vous souhaitez vous limiter aux actions et aux ETF, et si vous passez des ordres d’une taille normale à une taille élevée.

Dans quel cas préférer un autre broker, et lequel ?

Toutefois, pour plusieurs profils de traders, d’autres brokers pourraient être plus avantageux que Trade Republic. C’est notamment le cas de eToro. Ce broker en ligne propose lui aussi d’acheter des actions et des ETF, mais permet aussi d’accéder à de nombreux autres marchés, comme le forex, les cryptomonnaies, les métaux précieux, les matières premières agricoles, les matières premières énergétiques, etc. De plus, en ce qui concerne les tarifs, eToro ne fait aucun prélèvement de commission pour les ordres sur actions et ETF (et sur tout autre marché), ce qui représente aussi un avantage par rapport à Trade Republic. Il faut aussi noter que eToro facilite la pratique du Levier Trading, ce qui n’est pas le cas de Trade Republic. Enfin, il faut remarquer que Trade Republic est seulement disponible pour application smartphone. Il n’existe pas encore une version navigateur web ou bureau. Si vous avez l’habitude de trader sur un ordinateur muni de plusieurs écrans, tels que la plupart des traders, Trade Republic ne sera donc pas adapté. Là aussi, eToro remédie à ce problème avec des version bureau, navigateur et application pour sa plateforme.

À retenir : Trade Republic présente 3 points faibles : La commission par ordre qui est de 1 euro qui élevée pour les petites ordres, l’absence d’effet de levier et le fait que la plateforme soit uniquement disponible sous forme d’application mobile.

Frais sur actions

Pour l’ensemble des ordres d’achat et de vente sur les actions françaises et internationales, Trade Republic facture une commission unique de 1 euro, peu importe la taille de la position. Toutes les autres opérations sur actions, comme participation à une opération sur titre, ou versement de dividendes, sont sans frais. En revanche, l’inscription aux assemblées générales des actions que vous détenez est par contre facturée à 25 euros, si vous désirez vous y rendre en personne.

Frais sur ETF

La même politique de tarif unique de 1 euro s’applique aux ETF (fonds négociés en bourse). Il est question donc d’une tarification particulièrement simple. Cependant, on notera que pour les plus petits ordres, ce tarif unique de 1 euro peut sembler élevé. Ainsi, plus la taille de vos positions s’accroît, plus la tarification de Trade Republic se monte favorable à vous.

Frais liés au compte Trade Republic

En dehors du tarif unique de passage d’ordre via l’application qui est de 1 euro, on gardera que Trade Republic accepte aussi les ordres par courrier. Cependant, dans un cas pareil, une commission de 25 euros s’applique. Mais, il est peu probable que vous ayez un jour besoin de passer un ordre à travers une lettre. Par ailleurs, Trade Republic ne facture pas de droits de garde ou de frais de tenue de compte. En savoir plus ici.