Projet d’une école de permaculture à Nice

Projet d’une école de permaculture à Nice

26 août 2020 0 Par Sarah

En vue d’une réintégration du biomimétisme et de la permaculture dans le quotidien, un projet est mis en place. Il s’agit de la construction d’une école de permaculture dans la ville de Nice. Cet établissement sera un lieu pour partager les connaissances et apprendre à tous l’art de la permaculture. Plus de détails dans cet article.

Quel concept présente ce projet ?

Ce projet est créé par l’association Shilakong. Cette dernière a pour but d’éduquer sur les bienfaits d’un environnement sain. Elle utilise les atouts de la permaculture pour transmettre les valeurs d’un mode de vie durable et éthique. Transmettre ces valeurs permet d’informer, d’éduquer mais surtout de sensibiliser le plus grand nombre afin de pouvoir, pourquoi pas, eux même intégrer ces valeurs à leur routine, et les transmettre à leur tour à leur proche.

L’école de permaculture sera à ce titre, un exemple pour montrer qu’on peut adapter les activités humaines aux besoins de l’environnement. Les activités humaines ne sont pas forcément incompatibles avec l’environnement, mais demande un ajustement car la société actuelle ne nous transmet pas ces valeurs. Ainsi, c’est à l’individu d’effectuer ces démarches et cet apprentissage. Pour en revenir à la permaculture, celle-ci aura un espace bio et commode, qui aidera dans la lutte pour la régénération du monde. Ce projet annoncera le commencement de cette transition en reconnectant l’être humain à la nature pour le bien collectif.

Shilakong a déjà créé un jardin démonstratif et pédagogique en s’appuyant sur l’art de la permaculture et les principes éthiques. Beaucoup d’enfants viennent déjà dans le jardin du Petit-Pessicart pour s’amuser à créer des potages avec leurs mains. Cet espace est également ouvert au public qui voudrait se ressourcer et être en contact avec la nature.

Que pourra-t-on retrouver dans cette école de permaculture à Nice ?

Le projet se base sur la rénovation du jardin du Petit Pissicart à Nice et la mise en valeur de ses espaces. Ce sera en réalité un tiers-lieu où il sera permis l’expérimentation, le partage et l’apprentissage. L’école de permaculture se construira autour de 7 axes principaux.

D’abord, une forêt Jardin sera mise en place pour permettre de faire des cultures bio. Il serait utilisé des produits naturels pour contribuer à la régénération de l’écosystème. Ensuite, une ressourcerie fera office d’un atelier ergonomique où des gens seront formés aux différentes techniques de recyclage. Dans cet atelier, le but sera de récupérer, de transformer et de créer des outils usuels.

D’un autre côté, un espace de dôme géodésique sera aussi aménagé pour apprendre et former à l’utilisation des matériaux pour la permaculture. Des ateliers de permaculture humaine, sociale, de musique ou bien être très instructifs seront également organisés. Ensuite, il a été prévu l’organisation des parcours sensoriels afin de faire découvrir la beauté de la nature. Il sera composé de passage à travers des bosquets de plantes aromatiques, de petits ponts et chemins.

Par ailleurs, on installera aussi dans cette école l’Agora des grands chênes. En effet, cet espace sera un espace multifonction où il serait possible de participer à la fabrication de meubles innovants. Ensuite, une cuisine pédagogique sera créée pas très loin de la forêt jardin. On y préparera des repas, mais on y dégustera aussi des plats bio exceptionnels.

Enfin, il est important de veiller à la sécurité des enfants, jeunes ou adultes qui seront présents dans cette école à Nice. À cet effet, les clôtures prévues dans le projet assureront la sécurité des personnes et des biens.

En conclusion, la réussite de ce projet dépendra du sérieux et de la bonne collaboration de tous les acteurs. La promotion du jardin, de l’école et des produits naturels sera un pas vers un monde meilleur et plus désirable.